Frelons asiatique

Frelons asiatique

Frelon asiatique, agressivité et danger 

Certains disent officiellement, que « le frelon asiatique n’est pas plus dangereux que le frelon européen, il serait même moins agressif ! »  . . . Cela est bien vrai ! A condition de préciser  « loin de son nid » ou « lors du butinage » ! Sinon cela est totalement mensonger ! En effet, si l’on s’approche d’un nid actif, volontairement ou sans soupçonner sa présence, le frelon asiatique « vespa velutina nigrithorax«  est très agressif, bien plus encore que son cousin européen.

Contrairement au frelon européen qui s’en ira et ne reviendra que prudemment et plus tard, une fois le danger disparu, le frelon asiatique attaque et ne lâche pas un pouce de terrain (seule les femelles sont équipées d’un dard pouvant mesurer 5 millimètres), jusqu’au dernier.

La dose de venin injectée par le frelon est plus importante que celle d’une guêpe, plus profonde et bien sûr plus douloureuse. Les effets qui s’en suivent sont aussi plus importants.  

Attention : En cas d’allergie, une seule piqûre mal placée (gorge, bouche et plus largement la tête) peut entraîner un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique et la mort si un traitement spécifique n’est pas mis en œuvre très rapidement. 

Expertnuisible.fr,  met à votre disposition une ligne conseil entièrement gratuite. Nos experts vous expliquerons les démarches à suivre en cas de présence de frelons Asiatiques chez vous. Ils vous proposerons si besoin un diagnostic voire même une intervention d’urgence si le nid est menaçant.

Ligne Conseil: 09 88 99 78 05

NOS TARIFS DESTRUCTION NID

Nid Facilement accessible

à partir de 89 € 
Nid dans forget ou en cloisonà partir de 129 € 
Essaim dans cheminéeà partir de 149 € 
Nid souterrain De 89 € à 159 €
Nid inaccessible (en hauteur) à partir de 159 €

QUESTIONS FRÉQUENTES

Surtout évitez de détruire vous-même le nid de frelons incriminé. La manœuvre est TROP dangereuse. Faites appel à un expert de désinsectisation. Pour un tarif de 89 à 150 euros, il assurera la destruction totale du nid et de ses habitants, à l’aide de produits spéciaux.

L’article 18 de la loi du 23 décembre 1986 stipule que le coût des produits incombe au locataire, tandis que celui de la main-d’œuvre revient au propriétaire. Cette règle générale varie cependant en fonction de la date d’installation des nuisibles.

Généralement les assurances habitation n’assume pas ce type de sinistre. Cependant, certaines collectivités locales peuvent vous donner un coup de pouce financier.