mite de vetements

mite de vetements

devis traitement mites de vêtements

 
La mite des vêtements (Tineola bisselliella)

La plus connue des mites. Petite taille, reflet doré ou argenté. La tête est velue et la trompe généralement absente chez la plupart des mites. C’est donc les larves qui causent des dégâts. Dans la nature elles s’alimentent de déjections dans les nids d’oiseaux, de matière végétale ou animale morte. La mite des vêtements est une des rares espèces animales à digérer la kératine.
Les mites des vêtements adultes volent bien mais ne le font guère que dans les lieux sombres. Ce sont plutôt les mâles qui volent, les femelles ayant plutôt tendance à marcher. Les femelles de mites pondent de 40 à 50 oeufs. Elles les déposent dans les lieux sombres ou la nuit. Les mites meurent après la ponte. Après éclosion, les larves se mettent immédiatement à dévorer tout ce qu’elles rencontrent comme aliment convenable. Parvenues à maturité, les larves filent un cocon nymphal de soie où elles se transforment en mites adultes.

La mite brune domestique ou teigne (plodia interpunctella)

Souvent présente dans les cuisines d’appartement, leur présence est facilement détectée par le locataire: Papillons ou larves collées contre le plafond. Ses larves se nourrissent de matière végétale: Graines de toutes sortes, graines de tournesol, polenta, panure, céréales genre corn flakes, flocons d’avoine, pop corn etc. Elles peuvent causer d’importants dégâts dans les silos et entrepôts.

Comment lutter contre les mites ?
  • Pièges à mites de vêtements – Des tablettes collantes imbibées de phéromones attirant les mites mâles sont commercialisées. Ce type de piège peut aussi être un moyen de détecter le début d’une “invasion”. Cette étape peut aider à contrôler un début d’infestation
  • Modification chimique d’atmosphère, par fumigation, cryofumigation (Des vêtements ou autres objets infestés peuvent être enfermés dans un sac de plastique hermétiquement fermé ou une autre enceinte étanche avec de la glace carbonique, (3 à 5 jours) qui va produire une quantité de dioxyde de carbone assez importante pour asphyxier les mites des vêtements. Pour plus de détails, consultez nos conseillers au 09 88 99 78 05
  • Nettoyage à sec – Cette étape tue les mites des vêtements (et aide à éliminer l’humidité des vêtements).
  • Traitement par le froid (cryogénie. 15 heures à -20 °C suffiraient à tuer 99,99 % des œufs. Bien que de fortes différences de poids et de tailles entre papillons mâles et femelles, -19 °C est une température létale pour les deux sexes)
  • Traitement thermique. Un passage d’une minute à 3 minutes au four à micro-onde (pour des objets ne contenant aucune partie métallique, et aucun fil métallique), ou un passage dans une enceinte à 49°C (durant 30 minutes ou plus), éventuellement dans un sac de plastique noir fermé exposé au soleil dans un pays chaud permettent de tuer les œufs.

Comme les papillons ou leurs larves peuvent se cacher dans les tapis et les plinthes, L’intervention d’un professionnel est souvent conseillée et la technique d’élimination des mites dépend de l’importance de l’infestation, pose d’appâts à base de phéromones ou traitement insecticide. N’hésitez pas à demander conseil aux techniciens Expert nuisible au 09 88 99 78 05

Tarifs interventions mites

Traitement  méthode Japonaise

à partir de 49 €

QUESTIONS FRÉQUENTES

  • La mite commune des vêtements (6-8 mm) : ses ailes sont de couleur jaune, elle dispose d’une seconde paire d’ailes plus claire. Ses larves sont blanches et une tête brune (10 mm) et percent des trous dans les tissus.
  • La mite des fourrures (6 mm) : ailes couleur beige, avec des taches pâles. Les larves sont de couleur crème (10 mm) et percent des trous dans les fourrures.
  • La teigne des semences (8-14 mm) : ailes comportant des taches sombres. Les larves sont de couleur blanc cassé avec une tête brune (20 mm) et percent des trous dans tous les textiles.
    La mite des textiles mesure environ 8 mm. Les larves, de couleur blanc à jaune, tissent des galeries de soie pouvant atteindre 15 cm de long. Elles atteignent 1 cm à leur dernier stade de développement

La larve se nourrit de textile ou habits constitués de fibres d’origine animale (laine, soie, etc.). Elle aime s’installer dans les vêtements non portés régulièrement. Elle peut digérer des protéines que d’autres espèces ne peuvent pas dégrader (kératine…) et peut donc s’attaquer aux poils, aux plumes, à la fourrure….